browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Mon volontariat à Otra Cosa Network

Posted by on 20 octobre 2013

Cela fait maintenant un mois et demi que nous sommes à Huanchaco, chacun à réaliser notre volontariat. Et aussi à la moitié de notre séjour ici ! J’ai donc eu le temps de prendre du recul sur mon travail ici, et j’en profite pour enfin écrire un article sur mon volontariat à Otra Cosa.

Otra Cosa Network est une ONG britannique et péruvienne, qui œuvre pour le développement économique et social dans le Nord du Pérou. Elle met en relation des volontaires du monde entier avec des porteurs de projets de développement ici au Pérou. Elle a également créé ses propres projets :

–       Skate Ramp : la construction d’un skate parc et plus largement d’une aire de jeux pour les enfants d’un quartier défavorisé de Huanchaco (El Cerrito de la Virgen). Ce lieu est ouvert tous les après midi de la semaine, et les enfants peuvent venir y jouer en sécurité, leurs parents ne pouvant pas s’occuper d’eux. Cela les évite de trainer dans les rues et d’entrer dans la délinquance.

Skate parc

Des enfants de tous âges jouant au Skate Parc

–       HELP Women : un programme d’émancipation et d’autonomisation économique des femmes, en leur donnant des cours simples sur la conduite d’un micro business, ainsi que des formations sur la santé (par exemple sur le contrôle des naissances). Ce projet est également situé au Cerrito de la Virgen, un quartier défavorisé de Huanchaco, qui s’est créé en 1997 à la suite du phénomène El Niño qui provoqua des pluies diluviennes dans le Nord du Pérou. De nombreuses familles se sont retrouvées sans logis, et ont été « relogées » dans le quartier d’El Cerrito de la Virgen, où il n’y avait ni eau courante ni électricité au départ.

–       HELP English : donner des cours d’anglais dans des écoles publiques locales qui n’ont pas suffisamment de ressources pour avoir un/une professeur d’anglais, ou aux artisans de Huanchaco pour pouvoir converser avec les touristes internationaux.

 

Je parlerai dans un prochain article des autres projets et associations avec lesquels Otra Cosa travaille et auxquels elle confie des volontaires. Nous avons en effet eu l’occasion de faire un tour d’une grande partie des partenaires d’Otra Cosa sur une grande matinée, mardi dernier.

Pour plus d’infos sur Otra Cosa, vous pouvez aller sur notre site : www.otracosa.info ou sur notre page facebook Otra Cosa Network.

15102013-DSC_8142

Le groupe de volontaires actuel à Otra Cosa avec les enfants d’un des projets, le jour de notre « tour des projets »

 

Beaucoup m’ont demandé : « Mais que fais-tu exactement dans ton ONG ? ». Je suis coordinatrice marketing, c’est à dire que je m’occupe de toutes les activités autour du marketing de mon ONG. Mon objectif est de faire connaître et de faire parler un maximum d’Otra Cosa sur le web : facebook, twitter et notre blog, en écrivant des articles, en publiant des photos, en relayant des news sur Huanchaco ou le développement en général ; le tout en anglais ou en espagnol. J’aide également à « recruter » de nouveaux volontaires en postant nos offres de volontariat sur des sites spécialisés sur le volontariat dans le monde entier. Enfin, je suis en train d’évaluer la satisfaction de nos volontaires pour faire un bilan de l’année 2013. En effet, l’un des objectifs d’Otra Cosa est que ses volontaires passent le meilleur séjour qu’il soit au Pérou. Les 2 employées et la coordinatrice des volontaires sont toujours là en cas de besoin, et sont une oreille attentive en cas de problème avec nos projets. Elles organisent également des petites activités pour réunir tous les volontaires : le repas des volontaires tous les vendredi midi, différentes soirées ou diners à la maison des volontaires et des visites touristiques ou culturelles le week end. Otra Cosa au final est comme une grande famille ! Au programme pour la suite de mon volontariat : réaliser la newsletter à la fin du mois, et visiter les différents projets d’Otra Cosa pour écrire plusieurs articles sur notre blog.

1209227_10151983038440466_1050711286_n

Diner hollandais, préparé par nos 2 volontaires hollandaises, Frances et Iris

J’aime ce volontariat car il me permet d’utiliser les choses que j’ai apprises à l’université et à l’école de commerce. Je peux vraiment apporter quelque chose à cette organisation, et de manière globale aux communautés locales. Et je continue à améliorer mon anglais, car mes collègues sont britanniques et américaines, et la langue de communication à la maison des volontaires est l’anglais. Mais l’inconvénient est que je suis dans un bureau (certes avec des collègues très sympas !), que je pratique peu l’espagnol, et que je ne côtoie pas beaucoup les péruviens. Heureusement que nous vivons dans une famille de péruviens à Huanchaco, qui sont adorables et bavards.

Je travaille tous les matins de la semaine, de 9h à 13h. J’ai donc du temps pour m’investir dans un projet qui me rapproche plus de la population locale. J’ai choisi le LitClub : un projet qui a pour objectif de promouvoir l’alphabétisation et de renforcer la confiance en soi chez les jeunes filles du quartier El Cerrito de la Virgen. Nous sommes chaperonnés par l’ONG américaine LitWorld, qui prône l’alphabétisation des filles dans le monde entier : www.litworld.org. Mon rôle est d’assister la professeure Carmen tous les vendredi après midi. Ce projet est vraiment super, j’adore les valeurs qui y sont véhiculées : solidarité, amitié, courage, confiance, curiosité, gentillesse, espoir, appartenance à un groupe. Pendant la classe, Carmen lit des histoires relayant ces valeurs, fait développer l’imagination des filles en leur demandant d’écrire des histoires, les fait participer oralement, organise des activités manuelles, comme des collages, des origamis. Nous avons une petite bibliothèque et nous encourageons les filles à emprunter des livres, et à lire aussi souvent qu’elles le peuvent. Souvent, nous leur parlons des modèles de réussite de femmes au Pérou et dans le monde entier : la semaine dernière, nous leur avons parlé de Malala, la jeune pakistanaise qui s’est rebellé face aux Talibans pour que les jeunes filles de son pays continuent à aller à l’école.

11102013-DSC_8091

Une partie des filles du LitClub, avec à gauche Carmen, au milieu une autre volontaire, Astrid, et à droite, une professeure de danse de Trujillo

De plus, Carmen est une femme vraiment chouette, une des plus belles rencontres de ce voyage. Un petit bout de femme, on ne peut plus optimiste et positive, qui aide ceux qui sont dans le besoin. Surtout, celle qui nous affirme qu’il est possible de réaliser ses rêves si on s’y accroche. Nous aurions besoin de nombreuses Carmen en France, où le pessimisme et la morosité sont monnaie courante.

2 Responses to Mon volontariat à Otra Cosa Network

  1. Martine Longin

    Encore bravo!! Tout cela fait chaud au cœur….J’admire, Julie ton investissement. Et je suis très heureuse pour vous. Ces expériences, rencontres vont bien sûr vous enrichir et augmenter vos qualités de gentillesse, solidarité et générosité, qualités que vous possédez. Poursuivez cette belle voie…Je suis fière de vous!! De grosses bises
    Maman, Martine

    • BJ

      Merci Martine pour ce message! On en profite à fond, et on essaie de partager au maximum avec vous nos expériences, même si vous êtes de l’autre côté de l’Atlantique! Pensons bien à vous,
      Gros bizous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>