browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Quelques jours à la rencontre des petits producteurs de bananes bio et équitables du Pérou

Posted by on 11 octobre 2013

Nous avons profité du mardi 8 octobre, qui est férie au Pérou, pour quitter Huanchaco quelques jours. C´est notre premier voyage depuis notre arrivée à Huanchaco à la fin du mois d’août. Direction Piura, en bus, c’est assez proche de Trujillo, il n y a que 6 heures de bus.

DCIM100GOPRO

Voyage en bus de « luxe », cela rend le voyage plus agréable.

On passera la journée de dimanche dans un marché proche de Piura réputé pour son artisanat : on peut y trouver des nombreuses pièces en terre cuite, en bois, ainsi que de nombreux vases très colorés et des bijoux.

DCIM100GOPRO

Toujours un large choix de pommes de terre sur les étales.

DCIM100GOPRO

Une vendeuse de jus d’orange ambulante

 

Nous rentrons ensuite sur Piura pour de nouveau prendre un bus en direction de Sullana. Il y a une petite heure supplémentaire. C’est ici que nous allons rencontrer Manuel, il nous attend au terminal pour nous conduire à Salitral, un village à une dizaine de minutes de Sullana.

Manuel est un producteur de bananes comme des centaines d’autres dans la région. La région produit beaucoup de bananes pour la consommation nationale et pour l’exportation, ainsi que du riz seulement pour la consommation nationale. C’est grâce à l’association nantaise NAPCE, qui travaille à la promotion du commerce équitable en France, que nous rencontrons Manuel, merci beaucoup à eux. Manuel a été sélectionné il y a deux ans pour un voyage en France afin de promouvoir les bananes bio et équitable de la région de Sullana.

07102013-DSC_7829

L’entrée des locaux de l’association BOS

Manuel fait parti des 700 petits producteurs qui composent l’association BOS (Bananeros Organicos Solidarios), il est également membre du conseil d’administration. BOS est une association qui produit uniquement des bananes Bios et Equitables destinées à l’exportation en France, en Italie, aux Etats-Unis, au Canada et au Japon. 12 conteneurs sont prêts à être exportés chaque semaine sur les 500 hectares de champs de bananes, mais seulement 1 est destiné au marché Français. En France, on peut trouver leurs bananes dans les boutiques du réseau BIOCOP.

07102013-DSC_7671

Retrouvez les bananes de BOS dans le réseau BIOCOOP.

Lundi matin, Manuel passe nous prendre dans notre modeste hôtel, destination les bureaux de l’association BOS pour y rencontrer les dirigeants et nous faire la visite. On reprend rapidement la voiture pour se rendre sur l’un des 75 sites d’emballages de bananes, où tout le processus de traitement et d’emballage des bananes nous est présenté.

07102013-DSC_7677

Des travailleuses préparant les bananes pour leur long voyage en bateau.

Puis, Manuel nous emmène sur le nouveau site en construction de stockage et de bureau de l’association. Nous rencontrons là bas le président de l’association que nous pouvons interviewer ainsi qu’un travailleur de l’association. Manuel a tout prévu, et nous fait également rencontrer un producteur et des femmes membres du conseil d’administration. En effet, les femmes sont incluses dans l’association, et BOS essaie de lutter contre l’inégalité hommes-femmes. Plus tard, nous nous rendons dans un champ de bananes pour voir comment les bananes sont récoltées et détachées du bananier. Le midi, nous sommes invités dans un petit restaurant du village par Manuel et quelques membres de l’association !

07102013-DSC_7744

Ils prennent soin des bananes dès la descente de l’arbre.

07102013-DSC_7775

Les régiments de bananes pèsent entre 20 et 40kg

Le lendemain, Manuel nous propose de rencontrer les membres d’une autre association de producteurs de bananes bio et équitables, APROBO (Association de Petits PROducteurs de Bananes Solidaires), située à quelques kilomètres de Salitral. Quand nous leur demandons ce que le commerce équitable a changé pour eux, ils nous répondent que c’est une véritable aide vers le développement de leur association et de leur communauté. Grâce à la prime équitable, ils ont pu acheter un local, ainsi que tout le matériel de bureau, et embaucher une secrétaire. Ils ont également pu financer leur projet de « cablevia », un câble qui est installé au cœur des champ de bananes et améliore les conditions de travail des travailleurs qui n’ont plus à porter sur leur dos les régiments de bananes pesant 20 à 40 kg sur plusieurs centaines de mètres.

08102013-DSC_7858

Les producteurs nous présentent la modernisation de l’exploitation avec l’installation d’une voie de câbles de 4km pour transporter les régiments de bananes.

A la fin de la matinée, il est déjà temps pour nous de quitter la région de Piura, pour pouvoir travailler le lendemain à Huanchaco. Que de belles rencontres lors de ces quelques jours, nous avons pu apprécier l’hospitalité et la gentillesse des producteurs de bananes du Nord du Pérou ! Merci à Manuel pour avoir très bien coordonné notre visite, et à l’association nantaise NAPCE (http://www.napce.fr) pour nous avoir mis en contact avec Manuel et son association BOS.

08102013-DSC_7862

Photos de groupe avec les producteurs d’APROBO et Manuel de BOS (à gauche)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>