browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Isla de la plata, l’île aux oiseaux, et ses baleines

Posted by on 2 septembre 2013

Notre petit séjour à Puerto Lopez avait pour but d’aller voir les fameuses baleines à bosses dont beaucoup de voyageurs nous ont parlé. Nous réservons un tour en bateau, qui va également à la isla de la plata, qui fait partie du parc national de Machallila. Cette ile est surnommée les « Galápagos du pauvre », car elle permet de voir certains animaux des Galápagos sans dépenser une fortune dans les billets d’avion.

Départ dans la matinée pour 1h30 de bateau pour se rendre à la isla de la plata. Nous croisons nos premières baleines sur le trajet ! C’est impressionnant de voir leur dos sortir doucement de l’eau pour respirer. On arrive même à distinguer les bosses qu’elles ont sur leur dos.

27082013-DSC_6448

2 baleines respirent à la surface de l’eau

27082013-DSC_6366

Queue de baleine

A la isla de la plata, nous débarquons pour une balade sur l’île. Nous grimpons en haut pour aller observer les fous à pattes bleues, de superbes oiseaux aux pattes bleues comme leur nom l’indique ! Nous allons en croiser une multitude sur l’île. C’est la période de l’accouplement, c’est pour cela qu’ils sont si nombreux. Ils ne sont pas du tout farouche et reste au milieu du chemin lorsque nous marchons à côté d’eux. La guide nous conseille de ne pas les toucher et d’être le plus discret possible en marchant pour ne pas trop les perturber. On peut les observer de très près ce qui agréable et plutôt rare.

27082013-DSC_6042

Un couple de fous à pattes bleues

Puis, nous voyons des frégates. Les mâles recherchant une femelle ont la particularité d’avoir le cou rouge qui gonfle énormément. Cela ne leur arrive que 3 semaines tous les 2 ans ! Ce sont des oiseaux qui se nourrissent de poisson mais ils ne peuvent pas aller dans l’eau car leurs plumes ne sont pas imperméables. Ils leur faut donc apprendre à pêcher sans toucher l’eau ce qui leur demande beaucoup de temps : les jeunes arrivent à se nourrir seuls au bout d’un an. Il y en a des centaines sur l’ile mais ils ne se laissent pas approcher comme les fous à pattes bleues.

27082013-DSC_6060

Les frégates sont regroupées sur un arbre. Ceux qui sont blancs sont encore jeunes, ceux qui ont un cou rouge sont des mâles en période d’accouplement

27082013-DSC_6071

Frégate en vol

Il y a également sur l’ile 4 nids d’albatros mais il a été décidé de fermer le chemin sur lequel ils se trouvaient pour les protéger. Nous n’en verrons donc pas.

Après notre petite balade sur l’île, nous remontons sur le bateau pour un pique nique. De grosses tortues de mer viennent se joindre à nous, elles aimeraient avoir un bout de notre pique nique !

27082013-DSC_6160

Des tortues se battent pour un morceau de pastèque

Ensuite, nous enfilons masque et tuba pour faire un peu de snorkeling : de la plongée sans bouteilles, simplement avec masque et tuba. Nous sommes à côté de corail et du coup, nous voyons des bancs de poissons, et des poissons colorés, c’est génial ! L’eau est meilleure que sur le bord de mer et elle paraît plus claire.

DCIM100GOPRO

Basile prêt pour le snorkeling

DCIM100GOPRO

Voilà ce qu’on peut voir sous l’eau!

DCIM100GOPRO

Drôle de poisson près du corail

Puis, nous retournons sur le bateau pour aller chercher des baleines et les voir de plus près. Nous n’attendons pas longtemps avant de voir une maman avec son bébé, trop mignon ! Nous montons sur le toit du bateau pour avoir une vue à 180° et ainsi guetter le moindre mouvement à la surface de l’eau. Plus tard, nous en voyons d’autres. Au bout d’une bonne heure, il est temps de rentrer, nous nous sommes assez éloigné de la route initiale pour rejoindre Puerto Lopez, et le marin entame le dernier bidon d’essence…

27082013-DSC_6302

Une maman baleine et son bébé

27082013-DSC_6405

Et hop un p’tit saut!

27082013-DSC_6240

Une petite dernière pour la route

Super journée en mer, nous avons pu observer plein d’animaux que nous n’avons pas l’habitude de voir chez nous !

 

7 Responses to Isla de la plata, l’île aux oiseaux, et ses baleines

  1. Thierry Déan

    Superbe. Sans doute un grand moment et de belles émotions.

  2. tinelongin

    Bravo mes petits enfants!!! Ces photos et commentaires nous font rêver!!

  3. Charlotte

    Les fous à pattes bleues ne sont pas si fous que ça ? Ils sont excellents !!

    • BJ

      Hihihi, ils n’ont pas l’air fous du tout!! C’est drôle ce nom car en espagnol, ils s’appellent « piqueros patas azules », donc pas d’allusion à la folie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>