browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Visite de l’île de Chiloé

Posted by on 8 mars 2014

Nous prenons 3 jours de « repos » pour aller visiter l’ile de Chiloé. L’île est à peu près aussi grande que la Corse (200km de long, 50km de large) mais en moins montagneux. Il y a quand même beaucoup de collines. On se retrouve un peu en France rurale avec les nombreux champs délimités par les clôtures. Les maisons sont par contre bien différentes de chez nous : construites en bois et très colorées.

28022014-DSC_0044

Les palafitos, maisons typiques chilotes construites sur pilotis

28022014-DSC_0046

Nous partons avec Tania, une allemande rencontrée à la ferme. Elle a loué une voiture, et nous lui demandons si nous pouvons l’accompagner pour sa visite de l’île. Ce sera en définitive une super rencontre, nous parcourons les routes de Chiloé en ayant plein de discussions très intéressantes. Nous redescendons sur Ancud, puis nous nous dirigeons vers le parc national de Chiloé, au petit village de Cucao.

28022014-DSC_0063

Un pont original près du parc national

Nous passons devant un restaurant qui est en train de servir un curanto. Tania, qui en a entendu parlé, veut goûter. Une deuxième curanto pour nous en quelques jours, nous sommes toujours aussi impressionnés par la façon dont il est préparé et le goût de fumé si particulier !

28022014-DSC_0087

Le curanto est partout sur l’île!

28022014-DSC_0090

Nous prenons un plat pour 3 pour faire goûter le curanto à Tania

Nous allons nous balader dans le parc national, 2 courtes randonnées sont proposées : une jusqu’à la plage, et une autre à travers la forêt.

28022014-DSC_0099

La rando jusqu’à la plage

28022014-DSC_0071

Des vaches ont marché jusqu’à la plage!

28022014-DSC_0116

La rando en forêt

28022014-DSC_0122

Le soir, nous nous accordons un petit plaisir : dormir dans un vrai lit ! Nous trouvons un petit bed&breakfast.

28022014-DSC_0131

Notre bed & breakfast

Le lendemain, nous retournons à Castro, capitale de Chiloé. Nous admirons l’église originale, construite en bois, aux couleurs jaune et violet.

01032014-DSC_0154

L’église de Castro

01032014-DSC_0153

A l’intérieur de l’église de Castro

Chiloé est célèbre pour ses églises : il en existe environ 150 sur l’île, dont 16 sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO car elles « constituent un exemple unique en Amérique Latine d’architecture religieuse en bois ». Nous essayons donc d’en visiter quelques unes, et nous sommes en effet conquis par leur beauté.

28022014-DSC_0081

Une église proche du parc national

28022014-DSC_0053

Une autre église près du parc national

Après Castro, direction l’île de Quinchao, une petite île des nombreuses îles et îlots que compte l’archipel de Chiloé. La traversée dure 10 minutes, l’île est vraiment très proche.

01032014-DSC_0161

Ferry pour l’île Quinchao, que l’on voit en arrière plan

Nous descendons jusqu’à Achao, où se trouve la plus vieille église de l’archipel, datant de 1740. Entièrement en bois, elle est très simple de l’extérieur, mais l’intérieur est magnifique : les bleus clairs et foncés sont associés. Cette église a été construite sans clous, mais seulement avec des tasseaux en bois.

01032014-DSC_0170

La plus vieille église de l’archipel

01032014-DSC_0175

L’autel à l’intérieur de l’église d’Achao

Nous mangeons un merlu frit dans un petit restau en bord de mer, et apercevons des dauphins !

01032014-DSC_0192

2 petits dauphins

Nous remontons au Nord de l’île et nous nous arrêtons à Curaco de Velez admirons encore une belle église, et la petite place du village aux maisons typiques en bois.

01032014-DSC_0220

Eglise de Curaco de Velez

01032014-DSC_0224

Une maison de la place du village

Nous retraversons pour rejoindre l’île principale de Chiloé, et nous nous séparons de Tania qui quitte l’île pour prendre un avion pour Santiago. De notre côté, nous continuons notre visite des églises en allant jusqu’à Tenaun. Nous trouvons tant bien que mal un bus (eh oui, ce n’est plus aussi simple de se déplacer sans voiture !) qui emmène à Tenaun en 1h, nous ne pensions pas que cela prendrait autant de temps : la fin de la route n’est plus qu’un chemin de graviers. Mais le voyage en vaut la chandelle : l’église est superbe !

01032014-DSC_0238

Eglise de Tenaun

01032014-DSC_0241

Intérieur de l’église

Nous retournons ensuite à Castro pour y passer la nuit. Je voulais tester les palafitos : maison typique chilote construite sur pilotis au dessus de l’eau. Nous trouvons une auberge de jeunesse, et passons notre nuit insolite dans un palafito. Génial ! Le soir, c’est marée basse, et pendant la nuit, nous entendons l’eau monter et taper contre les pilotis. L’auberge de jeunesse est d’une qualité impeccable et joliment décorée, nous apprécions beaucoup cet endroit.

01032014-DSC_0293

Notre palafito à la tombée de la nuit

01032014-DSC_0283

D’autres palafitos à la tombée de la nuit

01032014-DSC_0257

01032014-DSC_0296

A l’intérieur de notre auberge de jeunesse palafito

02032014-DSC_0314

Le lendemain, retour sur le Nord de Chiloé, nous nous rendons à Puñihuil pour assister à la dernière fête folklorique (fiesta costumbrista) de la saison estivale. Puñihuil est minuscule, et à notre grande surprise n’est pas un village, mais seulement quelques maisons et restaurants qui donnent sur une plage et l’océan pacifique. Il fait super beau, l’eau brille sous les derniers rayons du soleil de l’été austral.

02032014-DSC_0325

La plage de Puñihuil

02032014-DSC_0328

Nous retrouvons ici Malik et Lola, le couple de français que nous avons rencontré à la ferme, avec qui nous passons un bon moment à manger les spécialités locales accompagnées de vin.

02032014-DSC_0317

Attablés au soleil avec Malik et Lola!

Notre week end se termine bien ! Nous rentrons à la ferme en stop, car pas de transport local pour s’y rendre. La deuxième voiture que nous prenons sont des policiers, très sympas de prendre des auto-stoppeurs, ils nous déposent au portail de la ferme !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>